Insatisfaction, manque de reconnaissance, stress… Autant de maux qui font s’interroger les collaborateurs sur les fondements de leur vie professionnelle. Comment leur permettre de s’épanouir professionnellement et éviter que leur motivation ne se dégrade ?

Pourquoi donner du sens au travail ?

Le travail joue un rôle prépondérant dans l’épanouissement personnel et professionnel de chacun. Professionnellement parlant, le sens dépend de notre attitude envers notre fonction et de notre bien-être général. Sens et motivation sont donc intrinsèquement liés. Les autres membres de l’équipe participent également à la structuration du sens que nous donnons à notre vie professionnelle. Hughes, en 1950, mettait en exergue le fait que nos collègues s’emploient à rendre notre vie professionnelle soit plus douce, soit au contraire plus aigre.

Lorsque l’on demande à un individu de parler de son travail, la mention de ses collègues ne se fait guère attendre dans son discours. Survenant très souvent avant bon nombre de choses. Ce qui tend à démontrer que la notion de sens ne peut être totalement dissociée d’un contexte prenant en considération ses alter ego. Car, à moins de travailler totalement seul dans son coin et de ne jamais avoir quelque interaction que ce soit avec quiconque, on ne peut faire totalement abstraction des autres. Attention, cela ne veut toutefois pas dire que notre bonheur dépend d’eux !

La notion de sens au travail est déterminée par ce que les employés observent autour d’eux et par leur interprétation des faits et gestes de leurs collègues et de leur manager. Chacun ayant tendance à se rapprocher de celles et ceux qui renforcent sa façon de penser. Association qui s’apparente à une certaine recherche de reconnaissance. Vient ensuite la compréhension du rôle même qui est dévolu à l’employé par ce dernier.

D’où l’importance pour le manager de prêter une attention toute particulière à ce paramètre dans son mode de management. En effet, le sens est un levier essentiel pour :

  •  motiver : le fait de savoir que notre travail sert à d’autres augmente notre motivation inconsciente. Notre mission prend sens dans l’entité, mais également au-delà. C’est ce que l’on appelle un comportement pro social.
  •  atteindre les objectifs dès lors qu’un collaborateur connaît le but ultime de son travail, il est plus enclin à atteindre les objectifs fixés.
  •  augmenter la créativité et l’innovation : les collaborateurs trouvant du sens à leur travail s’impliquent davantage et n’hésitent pas à mettre leurs compétences et talents au service du groupe. Ils ne craignent pas de formuler de nouvelles idées ou proposer des solutions innovantes.

Comment donner du sens aux missions confiées ?

Savoir que l’on ne travaille pas pour rien ne suffit toutefois pas au quotidien. Le rôle du manager consiste, entre autres, à donner du sens aux missions qu’il confie à ses collaborateurs.

Quelques comportements faciles à mettre en pratique suffisent souvent à faire une large différence. De simples FEEDBACKS positifs ou quelques encouragements, par exemple, renforcent la performance individuelle et collective.

On le sait tous : lorsque l’on se sent soutenu et encouragé, tout semble plus aisé. On se retrouve rassuré dans nos capacités et nos ailes ne tardent pas à pousser jusqu’à la sensation d’être capable d’abattre des montagnes.

Il a également été démontré que des images positives – un manager souriant par exemple – ont une influence non négligeable sur notre humeur et notre motivation. Travailler pour quelqu’un qui ne sait que faire la tête et rabaisser ses collaborateurs entraîne immanquablement démotivation et baisse d’efficacité.