En principe, une entreprise cherche à obtenir un avantage concurrentiel et se donne pour mission de créer de la valeur pour ses clients.

Mise au point par Michael Porter, professeur de stratégie d’entreprise de l’Université d’Harvard, la chaîne de valeur est un outil d’analyse stratégique permettant d’identifier, au sein d’une entreprise ou d’une organisation, les différentes activités clés créatrices de valeur pour le client et génératrices de marge pour l’entreprise.

Selon Porter, la chaîne de valeur repose sur l’enchaînement, la succession d’activités étape par étape, jusqu’au produit ou au service final. Chaque étape permet d’y ajouter de la valeur et donc de contribuer à l’avantage concurrentiel de l’organisation.

Les objectifs de cette analyse :

  1. Comprendre comment chaque activité, c’est à dire chaque maillon qui compose l’entreprise, crée ou lui fait perdre de la valeur
  2. Allouer les ressources et concentrer les efforts sur les activités charnières pour rendre l’entreprise plus compétitive sur son marché.

Pour dégager la marge compétitive de l’entreprise, il faut décomposer cette dernière, en enchaînement d’activités (exemple : achats) qui regroupent chacune des processus métier (exemple : négociation des prix avec les fournisseurs).

En affectant les ressources de manière plus efficace tout au long de cette chaîne, l’entreprise pourra se positionner par rapport aux produits ou aux services des concurrents : un prix inférieur grâce à un processus de fabrication optimisé ou à l’achat des matières premières à moindre coût, une nouvelle technologie, une innovation ou fonctionnalité du produit qui permet à l’organisation de se différencier, une meilleure qualité de fabrication, un meilleur service après-vente, un délai de livraison plus court grâce à l’organisation logistique, etc. Cette analyse permet donc de prendre des décisions d’ordre stratégique pour positionner le ou les produits et services sur le marché en termes de coût ou de différenciation.

Définition de la chaîne de valeur

La chaîne de valeur peut se définir comme l’étude précise des activités de l’entreprise afin de mettre en évidence ses activités clés, c’est-à-dire celles qui ont un impact réel en termes de coût ou de qualité et qui lui donneront un avantage concurrentiel. Cette distinction permet de savoir ou se placer et travailler son positionnement pour développer de la valeur ajoutée de l’entreprise, valeur nécessaire pour pérenniser l’entreprise. Pour Michael Porter, on peut distinguer parmi les activités impliquées dans la chaîne de valeur :

– Les activités principales, c’est-à-dire celles qui concourent directement à la création matérielle et à la vente du produit : Logique d’approvisionnement, fabrication, logistique et commercialisation ; marketing et ventes, services.

– Les activités de soutien ou support : elles viennent en appui de l’activité principale et forment l’infrastructure de la firme : Infrastructure de l’entreprise, GRH, Recherche et développement, achats.


Activités Principales
 

Logistique Interne : Dans cette phase les matières premières et les marchandises sont réceptionnées des fournisseurs. Elles sont stockées jusqu’à l’affectation des moyens de production nécessaires aux produits (manutention, contrôle des stocks, renvoi aux fournisseurs, …). 

Production : Ici les biens sont transformés en produits finis.( y compris l’entretien des machines, l’emballage, le contrôle de qualité…) 

Logistique Externe : Les marchandises sont Collectés, stockés et envoyées aux grossistes, aux distributeurs ou directement aux consommateurs. 

Ventes et Marketing : Il s’agit des activités commerciales qui incite la clientèle à acheter un produit ou un service. Comme la publicité, la promotion, la force de vente, les relations publiques, la sélection des circuits de distribution ou la fixation des prix. 

Services : cette activité comprend tous les services visant à accroître ou à maintenir la valeur du produit tels que l’installation, la réparation, les pièces de rechanges, le service après-vente, la formation, … 

Activités de Soutien 

Approvisionnement : L’entreprise doit acheter des moyens de production tel que les matières premières, autres biens et services. Le but de cette fonction est d’obtenir le rapport meilleure qualité /bon prix. 

Recherche & Développement : toute activité nécessite des technologies, Les entreprises ont besoin donc d’innover pour réduire leurs coûts, se protéger et maintenir leur avantage concurrentiel. 

Gestion des Ressources Humaines (GRH) : Le personnel de chaque entreprise représente une ressource vitale et coûteuse, c’est la raison pour laquelle la GRH doit être basé sur le recrutement, l’embauche, la formation, le développement personnel, la rémunération et les gratifications. 

Infrastructure de l’entreprise : Regroupe tous les services nécessaires Pour le bon fonctionnement d’une entreprise (administration, finances, contrôle de la qualité, planification, comptabilité …).

Exemple