Les 3 zones que tout le monde devrait connaitre

Rien de grand ne s’est fait sans passion ! HEGEL 

Je suis passionné par l’apprentissage. Je dois sans cesse m’améliorer : en écriture, en tennis, en musique, théatre,  business…Et pour ça, il faut apprendre à apprendre.

Pour qu’un objectif vous excite vraiment, vous intéresse, vous prenne aux tripes, il faut qu’il vous fasse grandir. Que vous deveniez un nouveau vous,. Atteindre un objectif, ça doit vous faire avancer. Vous faites des progrès, vous essayez de nouvelles choses, vous élargissez votre palette d’aptitudes. Si votre objectif est trop difficile ou trop effrayant, vous n’avancez plus. Vous devez ajuster. Le ramener dans la zone de challenge, là où vous avancer. Connaitre les 3 zones vous aidera donc à être plus productif aussi et vous assurer de ne pas stagner en vous mettant dans la zone de challenge.

1. La Zone de Confort

C’est la zone où vous n’avez aucun challenge. Aucun moyen de vous bouger, vous motiver ou vous faire avancer.

C’est là où la plupart d’entre nous vivons. C’est facile, c’est sans risque. Par exemple c’est comme si vous appreniez la guitare en jouant toujours le même morceau.

Il n’y a plus aucun challenge… Aucune progression ni motivation.

2. La Zone de Panique (Panic Zone !)

Ici, l’apprentissage est impossible. Panique, anxiété, peur, stress… Tout ça vous immobilise. Vous êtes dans une situation où les émotions sont trop fortes. On ne sait pas comment réagir. Comme pour la zone de confort, vous n’apprenez pas en restant dans cette zone.

3. La Zone de Challenge, d’apprentissage ou de découverte

La zone de challenge est la plus intéressante. Dans cette zone, chaque situation est une occasion d’apprendre. Que le résultat final soit bon ou pas, vous pouvez toujours en tirer une leçon. Vous savez que vous êtes dans la zone de challenge lorsque vous pouvez dire « je ne sais pas si je vais y arriver » ou « quel que soit le résultat, je vais apprendre de cette expérience ».

On éprouve généralement de très bonnes sensations dans cette zone.

4. Rester dans la zone de challenge

Parfois, vous allez vous retrouver à faire quelque chose qui est dans la zone de panique. Faites un pas en arrière pour apprendre, faire des recherches nécessaires, rentrer en contact avec une personne qui connait mieux le sujet afin de revenir dans la zone de challenge.

Essayez ça…

  1. Choisissez un thème/challenge dans lequel vous souhaitez passer un cap (relations sociales, relations amoureuses, sport…)
  2. Dessinez 3 cercles concentriques comme sur le schéma ci-dessus
  3. Listez les activités que vous faites régulièrement, avec confiance, qui sont dans votre zone de confort.
  4. Ensuite, listez les activités liées à votre challenge qui vous mettraient dans la zone de panique.
  5. Enfin, déterminez les activités qui sont entre ces 2 zones. Les activités qui vous obligeraient à faire quelque chose de nouveau, à sortir de votre zone de confort, mais qui avec un minimum de persévérance donnera des résultats.

Et tout ça, s’applique pour vos challenges physiques. En musculation. En nutrition. Pour vos objectifs relationnels, professionnels ou pour une aptitude particulière comme le dessin, la cuisine ou la musique.

Et n’oubliez pas, ce qui peut être dans la zone de panique d’une personne peut être dans la zone de confort d’une autre. Assurez-vous donc que vos objectifs pour cette année soient dans votre zone de challenge.

5. Intérêt de sortir de sa zone de confort et passer à l’Action

Sortir de sa zone de confort peut vous mener loin et vous faire réaliser vos projets en allant de l’avant. Pour cela il faut vaincre ses peurs pour OSER entreprendre, OSER passer à l’action, OSER aller vers les autres, OSER parler en public , en fait OSER sortir de sa bulle demande du courage

« L’action élimine la peur et l’inaction augmente la terreur »

C’est un moyen pourtant d’avancer dans ses projets, c’est utile pour grandir, évoluer dans sa vie. Avoir envie, c’est être en vie …!  Encore faut-il passer le cap.  Y-a-t-il des moments où vous procrastinez, ou vous vous cachez derrière des excuses style : aujourd’hui, je n’ai pas le temps etc…Alors voici 3 clés pour sortir de sa zone de confort et enfin passer à l’action pour entreprendre, développer sa performance, avancer vers ce que vous voulez vraiment et réaliser vos projets.

Clé 1 : CONNAÎTRE VOTRE IMPORTANT ? VOTRE POURQUOI ?

Quel que soit le projet qui vous tient à cœur. Que ce soit de gravir le Mont Blanc, de mieux communiquer avec vos enfants, de monter votre propre entreprise, de demander une augmentation…Si votre but est énorme pour vous, s’ il vous anime , s’il vous tient à cœur. Alors posez-vous la question, en quoi c’est important pour moi ? Comment cela se passerait une fois que j’aurais atteint mon but ? Comment vous sentirez vous ? Quel impact cela aura dans votre vie ? C’est ce qui vous fera passer à l’action… Car c’est votre projet qui vous motive, vous et personne d’autres.

Clé 2 : DÉFINIR ET PLANIFIER VOS OBJECTIFS

Une fois que vous avez fixé votre but d’une manière bien précise.

Vous allez planifier par écrit toutes les actions qui dépendent de vous pour la semaine et chaque jour, et tous ces petits pas vont vous paraître facile à accomplir et vous serez fier de vous à chaque action accomplit. De plus, vous allez faire grandir la confiance en vous et vers ce quoi vous tendez pour le futur. Car je vous rappelle que même si on a tendance à vouloir les résultats tout de suite, c’est rarement le cas. Par contre, tous ces objectifs, action par action, pas à pas vont vous faire avancer vers votre but. Surtout pensez à vous évaluer : ayez de la gratitude pour tout ce que vous avez déjà accompli. Je vous assure votre confiance en vous va s’accroître, vous avez l’impression d’avancer. Car durant cette progression, vous grandissez, vous rencontrez des personnes enrichissantes, vous apprenez , vous vous performez et c’est l’essentiel… C’est ce qu’il y a de plus gratifiant de grandir, d’évoluer, de développer votre performance

Clé 3 : ACCEPTER LE REJET

Et la 3ème et dernière clé pour sortir de sa zone de confort, c’est d’accepter le rejet, accueillir les critiques. Vous me direz, facile à dire…En effet, cela fait mal quand vous mettez des choses en place, des changements et que certains de vos proches vous critiquent. Cependant, c’est constructif. Cela fait partie de votre évolution, de votre performance.C’est ce qu’il faut assumer « j’expérimente, j’ose et j’assume ». De toute manière, vous ne pourrez pas plaire à tout le monde. Et surtout de chaque échec, de chaque raté, vous en tirez une leçon pour modifier le millimètre qui vous fait avancer, grandir. Alors surtout ne baissez pas les bras dès les premiers ratés. Rappelez-vous quand vous avez commencé à conduire, il a fallu en passer par là , et maintenant vous êtes devenus inconsciemment compétent et vous êtes tellement à l’aise que vous n’y pensez même plus . Alors c’est pareil ! C’est ainsi que l’on devient maître et leader quand on devient performant dans l’inconfort en sortant de sa zone de confort .

Se sentir bien et épanouie dans sa vie professionnelle, demande de sortir de sa zone de confort et de rentrer dans l’action , expérimenter , progresser pour avoir plus de succès